Rapport de l’Académie canadienne des sciences de la santé: des recommandations éclairées pour améliorer la qualité de vie des Canadiens atteints de démence, de leur famille et de leurs proches aidants

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Ottawa, 17 janvier 2019 : Un groupe de six experts de l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS), a publié son rapport énonçant les priorités pour la mise en oeuvre d’une stratégie nationale en matière de démence. Ce rapport donne suite à la Conférence nationale sur la démence qui s’est tenue les 14 et 15 mai 2018, à Ottawa et à l’engagement du gouvernement fédéral à améliorer la vie des Canadiens atteints de démence ainsi que celle de leur famille et de leurs proches aidants.

Dans son rapport Améliorer la qualité de vie et les soins pour les personnes vivant avec la démence et leurs aidants, le comité reconnait le rôle vital de la personne vivant avec la démence et de son proche aidant et favorise leur participation active dans le traitement et les soins à leur apporter. Le rapport révèle aussi que la qualité de vie des personnes vivant avec la démence et de leurs proches aidants peut être améliorée à tous les stades de la maladie grâce à un regroupement des soins offerts par les services sociaux et des soins de santé centrés sur le patient et ses besoins. De plus, au fur et à mesure que ces besoins grandissent un plus grand soutien communautaire doit être apporté afin de permettre aux patients de demeurer à la maison le plus longtemps possible.

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) est encouragée de voir que le rapport recommande les sept priorités suivantes pour l’élaboration d’une stratégie nationale sur la démence :

  • Favoriser la participation active des personnes atteintes de démence
  • Prévention, sensibilisation et approches pour bien vivre avec la démence
  • Améliorer les services sociaux et les soins de santé offerts aux personnes atteintes de démence
  • Éducation et soutien des aidants
  • Bâtir et soutenir la main-d’oeuvre du secteur des services sociaux et des soins de santé
  • Créer et traduire des connaissances sur la démence
  • Soutenir la recherche et l’innovation

La FAAFC est ravie des recommandations de ce rapport et estime qu’elles permettront de faire avancer certains dossiers dans nos communautés.

La FAAFC espère que ces recommandations seront acceptées par le gouvernement fédéral et souhaite que l’offre active de service en français occupe une place importante dans la prestation des services proposés afin que les communautés francophones en milieu minoritaire soient traitées de façon juste et équitable.

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada a pour mission de défendre les droits et les intérêts des aînées et aînés francophones du Canada et de faire valoir leurs besoins de façon à leur permettre de s’épanouir pleinement dans leur langue et culture. Les membres associatifs de notre Fédération représentent près de 60 000 aînés membres répartis sur l’ensemble du pays.

-30 -

Renseignements :
Myriam Romanin / Agente de communications
450, rue Rideau, bureau 300 Ottawa (ON) K1N 5Z4
Tél. 613 564-0212 poste 1
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer